Rome est une destination incontournable à faire quand on va visiter l’Italie. La ville est si grande et il y a tellement de chose et à visiter et à voir qu’il faut bien 3 jours pour tout faire.
Et dans une ville remplie de tant d’icônes de l’antiquité et de l’histoire chrétienne, il est difficile de savoir que faire et voir en premier.

Bien sûr, il y a de nombreux blog de voyages qui parlent de cette ville, mais dans cette article, j’ai voulu apporter mon expérience personnelle suite à mon voyage en Italie l’année dernière.

1.  Le Colisée

Colisee

De la même manière que pour la Tour Eiffel est à Paris, le Colisée est l’emblème de la ville de Rome. Le Colisée était assez grand pour des représentations théâtrales, des festivals, des cirques ou divers jeux organisés gratuitement pour le peuple romain.

Il faut savoir que la Cour Impériale et les hauts fonctionnaires regardaient les animations depuis le plus bas niveau, les familles romaines aristocratiques sur le second, et enfin la population du troisième et du quatrième niveau.

Non seulement il s’agit de la plus grande structure laissée par l’antiquité romaine, mais son architecture a également inspiré de nombreux stades de sport contemporain dont le nouveau stade de l’AS Roma qui verra bientôt le jour.

2. La Cité du Vatican

Vatican Rome

Avec une superficie de moins d’un demi-kilomètre carré, le Vatican est le plus petit état indépendant du monde,Entourés par les murs géants, se trouvent à l’intérieur le palais et les jardins du Vatican, la basilique Saint-Pierre et bien sûr l’emblématique place Saint-Pierre.

Entre ses musées et la grande basilique elle-même, cet espace compact offre beaucoup de chose à voir aux touristes.

La plus grosse attraction du Vatican reste toutefois la chapelle Sixtine, dont le magnifique plafond peint en fresque est le travail le plus célèbre de Michel-Ange. À l’intérieur du Palais du Vatican figurent les Chambres Raphaël, les Appartements Borgia, la Bibliothèque du Vatican et un certain nombre de musées comprenant la Galerie de photos, le Musée de l’art séculier, le musée étrusque et bien d’autres.

3. Le Forum romain

Forum Rome

Voir les ruines du Forum romain, c’est comme remonter deux millénaires au cœur de la Rome antique. Bien que cela ne montre qu’une petite fraction de sa splendeur originelle, les restes des colonnes, des arcs de triomphe et des murs impressionnent encore par leur beauté.

Surtout, les ruines laissent places à l’imagination pour se projeter à l’époque où ce lieu était le centre de l’Empire romain et du monde occidental avec ses tribunaux, ses marchés et ses lieux de rencontre.

Les points forts à ne pas manquer sont le Temple d’Antonin Pie, le Temple de Castor et le Pollux, le Temple de Saturne, l’ Arche de Septime Sévère,la Curie, le Temple de Vesta et l’Arc de Titus.

4. Le Panthéon

Le Panthéon

Le Panthéon est l’un des monument les mieux conservé de l’antiquité romaine étant remarquablement intact depuis 2000 ans.

Véritable preuve de la maîtrise technique des constructeurs romains, le Panthéon a toutefois été reconstruit après les dégâts causés par le feu en l’an 80. Dès que l’on rentre à l’intérieur, la première chose qui surprend est son ouverture centrale tout en haut du dôme qui est la seule source lumineuse du bâtiment.

5. La Fontaine de Trevi

Fontaine de Trevi

Comment ne pas parler de la Fontaine de Trevi, l’une des attractions touristiques les plus populaires de la ville. Ce chef-d’œuvre du XVIIe siècle a été immortalisé dans les films jusqu’à ce qu’il soit devenu incontournable pour un séjour à Rome.

Lancer une pièce dans la fontaine de Trevi est une tradition qui est censée promettre votre retour à Rome. La plus grande fontaine de Rome a été construite contre la paroi arrière du palais des ducs de Poli. Il représente le dieu de la mer Neptune, avec des chevaux, des tritons et des coquilles. L’eau tourne autour des figures et des roches artificielles, et se rassemble dans un grand bassin, toujours rempli de pièces de monnaie.

6. Le monument à Victor-Emmanuel II (Vittorian)

Vittorian

Le monument à Victor-Emmanuel II a été construit pour marquer le gain de l’unité italienne et en l’honneur de son premier roi. Ce bâtiment colossal est un lieu de Rome de la ville incontournable avec ses 135 mètres de long sur 130 mètres de largeur et ses 70 mètres de haut, sans oublier ses immenses statues majestueuses.

La partie est du monument abrite le Museo Centrale del Risorgimento sur l’histoire de l’indépendance italienne.

7. La Place d’Espagne et les escaliers

Piazza Espana

Ironiquement, l’escalier espagnol a été financé par l’ambassadeur de France et a conduit à l’église française de Trinità dei Monti. Au pied de ces escaliers, la Piazza di Spagna, ou place d’Espagne, est l’une des places les plus typiques de Rome.

Les escaliers ont toujours été un des repaire préféré des touristes, où ils peuvent s’asseoir et profiter d’un gelato en été près de la fontaine en forme de bateau.